• Le Club Des Lecteurs

Chanson douce, Le√Įla Slimani




ūüí•ūüí•ūüí•


Résumé de l'éditeur :

"Lorsque Myriam, m√®re de deux jeunes enfants, d√©cide malgr√© les r√©ticences de son mari de reprendre son activit√© au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met √† la recherche d'une nounou. Apr√®s un casting s√©v√®re, ils engagent Louise, qui conquiert tr√®s vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu √† peu le pi√®ge de la d√©pendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. √Ä travers la description pr√©cise du jeune couple et celle du personnage fascinant et myst√©rieux de la nounou, c'est notre √©poque qui se r√©v√®le, avec sa conception de l'amour et de l'√©ducation, des rapports de domination et d'argent, des pr√©jug√©s de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Le√Įla Slimani, o√Ļ percent des √©clats de po√©sie t√©n√©breuse, instaure d√®s les premi√®res pages un suspense envo√Ľtant."


ūüí•ūüí•ūüí•


Les premières pages, et déjà, l’estomac est noué, le sang glacé, les frissons nous parcourent. Littéralement, vous êtes plongé dans l’horreur. Le pire des enfers.

Celui que m√™me vos cauchemars vous √©pargnent tant la seule pens√©e de cela vous effraie au plus haut point. Je ne vous dirais pas de quoi il s‚Äôagit, au risque de vous g√Ęcher l‚Äôeffet sordide et le tourbillon, la m√©lodie ent√™tante et effrayante que Chanson Douce insinuera en vous. Comment avons-nous pu arriver √† cela ? Qu‚Äôest-ce qui peut pousser et nourrir le monstre en chacun de nous ? L‚Äôhorreur peut-elle se cacher dans tout ? Se cacher de tous ? En tous ? Dans les bras r√©confortants d‚Äôune nounou que l‚Äôon croyait parfaite ?

Dans les baisers vicieux posés sur les têtes de nos enfants ?

Dans ces c√Ęlins √† l‚Äô√©treinte un peu trop forte ? Dans les bonnes intentions nourries d‚Äôhumiliation sournoise...?


Myriam et Paul sont un couple de parisien que l‚Äôon pourrait qualifier de ¬ę¬†bobo¬†¬Ľ. Elle est avocate, lui est producteur de musique. Les dossiers de Myriam et les vinyles de Paul d√©corent cet appartement nich√© au cŇďur du XI√®me arrondissement. Cocon mignon, cocon id√©al, cocon qui retrouve son √©quilibre depuis que Myriam a repris le travail et que le couple s‚Äôest offert les services de cette nounou dont on leur a tant vent√© les talents : Louise. Mais la douceur des premi√®res notes ne cache t-elle pas une partition au son de plus en plus inqui√©tant...? Livre ou film, les deux vous laisseront sans voix. L‚Äô√©criture de Le√Įla Slimani nous plonge dans l‚Äôenfer et la tension qui s‚Äôinstalle dans cette situation √† priori banale : une nounou entrant dans la vie d‚Äôune famille. Karine Viard est magistrale dans ce r√īle o√Ļ elle offre au personnage de Louise des reliefs int√©ressants et une complexit√© amenant √† la r√©flexion quant √† notre nature humaine. L‚Äôesprit du livre est respect√©, les nuances utiles et ouvrant une nouvelle fen√™tre dans cette histoire cauchemardesque. Les probl√©matiques de lutte sociale ne sont pas oubli√©, et comme dirait l‚Äôauteure du livre, sont pr√©sent√©s ¬ę¬†sans lutte, ni social¬†¬Ľ.


Prix Goncourt 2016, j‚Äôappr√©hendais beaucoup cette lecture, surtout en tant que jeune maman. Je dois avouer que malgr√© l‚Äôhorreur, Chanson douce¬†r√©ussit le pari de bousculer, de d√©ranger, avec grande intelligence. Aussi bien avec les mots, que derri√®re un √©cran ūüé• !

Chanson douce est publié chez @editions_gallimard et @folio_livres. En salle le 27 novembre, un grand merci à @folio_livres pour cette avant-première !

√Ä lire si vous cherchez un roman qui vous bousculera ūüĎäūüŹľ ! √Ä NE PAS OFFRIR aux jeunes parents qui chercheraient une nounou ūüôą √Ä offrir √† cette connaissance qui aurait tendance √† √™tre un peu snob avec certaines personnes et envers certaines professions !