• Le Club Des Lecteurs

Chanson douce, Leïla Slimani




💥💥💥


Résumé de l'éditeur :

"Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant."


💥💥💥


Les premières pages, et déjà, l’estomac est noué, le sang glacé, les frissons nous parcourent. Littéralement, vous êtes plongé dans l’horreur. Le pire des enfers.

Celui que même vos cauchemars vous épargnent tant la seule pensée de cela vous effraie au plus haut point. Je ne vous dirais pas de quoi il s’agit, au risque de vous gâcher l’effet sordide et le tourbillon, la mélodie entêtante et effrayante que Chanson Douce insinuera en vous. Comment avons-nous pu arriver à cela ? Qu’est-ce qui peut pousser et nourrir le monstre en chacun de nous ? L’horreur peut-elle se cacher dans tout ? Se cacher de tous ? En tous ? Dans les bras réconfortants d’une nounou que l’on croyait parfaite ?

Dans les baisers vicieux posés sur les têtes de nos enfants ?

Dans ces câlins à l’étreinte un peu trop forte ? Dans les bonnes intentions nourries d’humiliation sournoise...?


Myriam et Paul sont un couple de parisien que l’on pourrait qualifier de « bobo ». Elle est avocate, lui est producteur de musique. Les dossiers de Myriam et les vinyles de Paul décorent cet appartement niché au cœur du XIème arrondissement. Cocon mignon, cocon idéal, cocon qui retrouve son équilibre depuis que Myriam a repris le travail et que le couple s’est offert les services de cette nounou dont on leur a tant venté les talents : Louise. Mais la douceur des premières notes ne cache t-elle pas une partition au son de plus en plus inquiétant...? Livre ou film, les deux vous laisseront sans voix. L’écriture de Leïla Slimani nous plonge dans l’enfer et la tension qui s’installe dans cette situation à priori banale : une nounou entrant dans la vie d’une famille. Karine Viard est magistrale dans ce rôle où elle offre au personnage de Louise des reliefs intéressants et une complexité amenant à la réflexion quant à notre nature humaine. L’esprit du livre est respecté, les nuances utiles et ouvrant une nouvelle fenêtre dans cette histoire cauchemardesque. Les problématiques de lutte sociale ne sont pas oublié, et comme dirait l’auteure du livre, sont présentés « sans lutte, ni social ».


Prix Goncourt 2016, j’appréhendais beaucoup cette lecture, surtout en tant que jeune maman. Je dois avouer que malgré l’horreur, Chanson douce réussit le pari de bousculer, de déranger, avec grande intelligence. Aussi bien avec les mots, que derrière un écran 🎥 !

Chanson douce est publié chez @editions_gallimard et @folio_livres. En salle le 27 novembre, un grand merci à @folio_livres pour cette avant-première !

À lire si vous cherchez un roman qui vous bousculera 👊🏼 ! À NE PAS OFFRIR aux jeunes parents qui chercheraient une nounou 🙈 À offrir à cette connaissance qui aurait tendance à être un peu snob avec certaines personnes et envers certaines professions !




Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon