• Le Club Des Lecteurs

De la race des seigneurs, Alain-Fabien Delon



Je ne vais pas vous mentir : c’est une attente, un nom et une curiosité très certainement mal placée qui m’ont tout d’abord fait ouvrir ce livre. Est-ce une autobiographie ? Un règlement de compte familiale où les coups prennent place entre les mots ? Vous dire que je l’ai lu sans m’imaginer, me retranscrire, et calquer une certaine réalité qui trouvera ses limites ne serait pas honnête.

Dans le récit, rien ne nous y aide d’ailleurs ; des initiales des personnages à leurs traits de caractères, qui ne nous rappelleront que trop bien ce que l’on peut entendre depuis des années. Au delà de ces réflexions, lorsque les mots et l’histoire nous emportent, on accepte cette règle du jeu ; nous ne saurons pas. C’est là tout l’intérêt.

Alex Delval, dix-huit ans, est le fils d’un grand acteur. Vivant dans son ombre, évoluant sous ce nom connu de tous, comment s’identifier lorsque « Fils de » pourrait devenir votre prénom ? Les travers et l’excès sont un refuge facile dans lequel Alex se noie ; alcool, drogues, violence. Jusqu’à cette bagarre qui le mènera dans le cabinet de ce psychiatre. Une nuit peut-elle changer une vie ? Permettre d’en comprendre une partie, peut-être.

Ce livre c’est un cri d’amour, un cri de haine.

Un hurlement qui vous déchire le coeur, vous brûle la gorge. C’est une jeunesse à chercher. De l’amour, du respect. C’est une peau brûlée, carbonisée, desséchée d’être restée si près du soleil, sans protection, sans ombres vers lesquelles se poser. Brûlée jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de vous-même, hormis la haine qui vous retient et ce besoin quasi animal d’être reconnu. Pas connu. Reconnu. Les thèmes et les questionnements parlent à chacun d’entre nous. Ces périodes où l’on se cherche, où l’on recherche l’approbation, l’accord, la reconnaissance de ces parents que l’on aimerait tant rendre fiers. Ces passages à vide aussi où la perdition n’apparaît que trop facilement.


De la race des seigneurs est une vraie surprise, un premier roman prometteur où s’écrit une urgence de la violence des mots. Publié chez @arpege_livres , je ne pourrais que vous encourager à le découvrir !

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon