• Le Club Des Lecteurs

Fils du feu, Guy Boley



Il y a des lectures qui vous reste. Des écritures qui vous traîne, si bien qu’elle vous entraîne. Complètement. Entièrement. Je ne comprenais pas, où voulait-il aller ? Et lorsque les mots sont posés, les larmes coulées, les âmes dévorées, je ne comprenais au contraire que trop bien. Une lucidité à crever. Une douleur envoyé en pleine face, qui ne nous ménage pas à la différence de cette mère qui s’enferme dans cette douce folie, la berçant, la nourrissant. Pour protéger son cœur, aimant. Fermer les yeux et se mentir. C’est parfois ce qui nous semble le plus sage. Comment accepter la perte d’un enfant ? Comment continuer à vivre, se lever, rigoler, espérer, rêver ? Cette douleur inimaginable. Impensable.

Guy Boley nous la retranscrit au travers de ses mots, de cette famille, de ces personnalités pleines de failles, écrasées sous le poids d’une douleur trop vive, trop brute. Trop soudaine. Norbert, le petit frère, part à l’hôpital. Il est malade. L’inquiétude rongeant sa chaque partie de son corps, elle appelle. Sa mère. Simplement avoir des nouvelles. C’est tout ce qu’elle demande. « Chambre 512 : décédé » Roman de l’absence, de l’enfance, de la nostalgie, et des faux-semblants. Fils de feu est servi par une écriture magnifique, onirique, où se mêle de nombreuses descriptions. On voit ce feu, flamboyant, étincelant. On sent sa chaleur nous bruler le visage. Les larmes roulent, tombent devant tant de douleur qu’on préfère oublier, occulter. L’urgence, se créer un monde. L’enfant est bordé, écouté, encore plus aimé. Son lit, jamais défait, pourtant refait continuellement.

Et nous avec ce frère restant, vivant, d’observer. De trinquer pour ce bac qu’il vient d’avoir, de s’émouvoir de ce bébé à naître, de le gronder de cette licence de droit ratée ou de ses heures de cours séchées. Et de lire cela la gorge serrée. Serrée à vous faire mal. Lecture belle, essentielle, dure. Foncez ! Paquets de mouchoirs à proximité. Publié aux éditions @folio_livres

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon