• Le Club Des Lecteurs

La reine des quiches, Sophie De Villenoisy

Mis à jour : 15 oct 2018


Muriel a 41 ans. Et autant d’années de défaites derrière elle. Les échecs, elle connaît. Par cœur. Elle est habituée, rodée. Reine des looseuses, c’est son quotidien ! Surtout par rapport à sa sœur, Cathy, grande chouchoute de leur maman. Cette femme, ô combien formidable, qui lui a donné 3 magnifiques petits-garçons, pendant que Muriel enchaînait, désespérément, les fausses couches. Devant son impossibilité de donner la vie, Muriel veut créer. C’est un besoin. Un échappatoire. Alors, elle écrit. Des manuscrits, elle noircit des cahiers, rédige des articles dans un magazine. Rubrique santé.. des animaux. À côté des encarts publicitaires ventant les mérites du dernier vermifuge. La prostate du chat et les fuites urinaires du hamster n’ont plus de secret pour elle ! Et un jour, son portable sonne. Un peu surprise, c’est plutôt rare qu’il sonne, elle décroche. Antoine Gallimard. Gallimard... comme les éditions ?! Est-ce que c’est possible ? Non, ils se trompent, quelqu’un lui fait une blague, il y a forcément une explication. Son manuscrit les intéressent. Elle en a tellement envoyé... On parle duquel ? Ah, « Ceci est mon corps », oui, celui-là... Cette histoire autour d’une femme stérile qui pour protéger ses congénères féminines se donnent aux hommes sans retenue, sans vergogne, transpirant la passion et dégageant une sexualité débridée, perverse, affolante. Oui, c’est Muriel qui a écrit cela. Et elle n’imagine pas un seul instant à quel point sa vie va s’en trouver changé... Sortant de ma zone de confort et de mes habitudes de lecture « La reine des quiches » fait office de bonbon dans ma PAL de rentrée littéraire qui, il faut l’avouer, n’est pas des plus joyeuses. Je vous en parlais il y a quelques temps, je ne lis pas souvent de romans « feel-good », et je suis heureuse d’avoir re-découvert ce style avec celui de Sophie de Villenoisy ! Cette histoire, aux premiers abords très simple, nous dévoile des pensées, des réflexions, bien plus profondes qu’il n’y parait !

Les personnages sont loin de ce qui me fait le plus peur dans ce genre littéraire : le cliché. On reconnaîtra tous dans Muriel cette personne à la timidité maladive, pourtant bourré de talents. On rigolera devant cette sœur blogueuse, obsédée par son nombre d’abonnés et le compteur de ses likes (petit clin d’œil pour nous ? 😜) C’est vivant, pêchu, pep’s, on en ressort avec le sourire, et ça fait du bien ! Il est en librairie depuis hier aux éditions @editionsdenoel !

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon