• Le Club Des Lecteurs

Les fillettes, Clarisse Gorokhoff



👭


Résumé de l'éditeur :


« Avec elle, Anton s’était dit qu’il aurait la vitesse et l’ivresse. Tout le reste serait anecdotique. Avec cette fille, il y aurait de l’essence et du mouvement, des soubresauts incessants. Il l’avait pressenti comme lorsqu’on arrive dans un pays brûlant. On ferme les yeux, un bref instant, nos pieds foulent le feu – déjà, la terre brûle. « Aujourd’hui Rebecca n’est plus une jeune fille – mais c’est encore une flamme. Ensemble, ils ont fait trois enfants. Trois fillettes sans reprendre leur souffle. Mais trois fillettes peuvent-elles sauver une femme ? Avec des cris, des rires, des larmes, peut-on pulvériser les démons d’une mère ? »

Elles sont trois soeurs : Justine, Laurette et Ninon. Elles partagent une enfance fantaisiste qu’elles souhaiteraient sans épée de Damoclès. Leurs parents, Anton et Rebecca, se sont aimés sur un coup de foudre mais Rebecca est une femme fêlée qui collectionne les médicaments et les drogues. Une femme poétique, fantasque, qui pourrait ressembler à une Zelda Fitzgerald contemporaine mais qui est une drôle de mère trop souvent absente dans l’éducation de ses enfants. Face à la menace d’une mère qui risque de basculer, les trois fillettes opposent l’esprit merveilleux de l’enfance que leur mère n’a jamais totalement quitté. Qu’est ce que le réel quand on est adulte? Qu’est ce que le réel quand on est l’enfant de ces adultes?

Dans ce roman sur des soeurs, des filles, et des femmes, Clarisse Gorokhoff compose un hymne à l’amour bouleversant."


👭


Jour après jour, je repousse le moment d’écrire. J’ai pourtant tant à vous dire sur ce roman bouleversant, cette parenthèse douloureuse, ce diamant brut qui touche en même temps qu’il brûle. Il est des histoires qui appuie quelque part, juste là. À cet endroit. Celui que l’on cache parfois. Celui que l’on oublie, souvent. Ce lieu que l’on connaît mais dont on préfère occulter chaque détails. Chaque souvenirs. Parce que c’est beau, mais ça fait mal.

Les fillettes c’est exactement ça : c’est beau, mais ça fait mal. C’est une histoire comme il en existe souvent en littérature, celle d’une femme épuisée, déboussolée, perdue. Une femme qui n’y arrive plus, n’y arrive pas, face à ce qui fait la vie.

Rebecca aurait tout pour elle : trois fillettes adorables, un mari formidable, une élégance naturelle combinée à une éducation lui ayant apporté un bagage conséquent. La vie pourrait se faire. Elle pourrait être si simple. Comme une respiration, tout se ferait. Naturellement. Et pourtant, Rebecca souffre. Rebecca se refuge. Rebecca essaye. Rebecca lutte. Mais, toujours, Rebecca finit par partir. Elle s’échappe. Voyage. Destination cet autre monde. Celui qu’elle se construit à grand renfort d’opiacés dont elle ne saurait se passer. Ils sont doux, rugueux, parfois orageux. Ils sont la vie, celle que Rebecca supporte plus qu’elle ne porte. Cette existence où respirer ne fait pas mal. Où se réveiller le matin est supportable. Où le bonheur se picore tout autant que la vie, la vraie, vous dirait-elle.

Ce roman fait mal parce qu’il questionne. Rebecca est malade, mais Rebecca a le droit de dire non. Non à cette vie qu’elle ne supporte plus, à ces obligations étouffantes auxquelles elle ne peut se tenir. Mais Rebecca a t-elle le droit pour autant de faire subir cela à ses trois fillettes ?

Ses trois enfants n’ayant rien demandé qu’un souvenir pur et innocent d’une enfance que l’on espère douillette ? À un mari se donnant, quotidiennement, la mission d’accompagner et de redresser ce bateau que l’on ne peut s’empêcher de voir couler ? La fatalité s’abat. Sur elle, autour d’elle. Au cœur d’une journée que Clarisse Gorokhoff raconte dans un souffle brûlant, une intensité touchante, empreinte d’humanité, de beauté, et de souffrance. Incroyablement émue par ce roman, je ne peux que vous encourager à le découvrir. Mouchoir à la main, ça peut être utile !

Les fillettes de Clarisse Gorokhoff est publié aux éditions @editionsdesequateurs 🖤

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon