• Le Club Des Lecteurs

Lundi, c'est musée : 11 !


« La persistance de la mémoire », Salvador Dalì, 1931.



🕰👺🐜



« Le surréalisme, c’est moi » disait Dalì.

Excentrique et inoubliable Dalì. À quoi pensez-vous lorsque vous entendez son nom ? Une folie certaine, une irrésistible moustache à en faire pâlir d’envie plus d’un, et des montres. Oui, des montres. Des montres molles. Et c’est à travers son très célèbre tableau La persistance de la mémoire que nous les présente pour la première Salvador Dalì...


Ces montres molles sont obsédantes, intrigantes. Toutes fondues, elles s’amollissent, se ramollissent. Et l’inspiration de ces montres est toute aussi étonnante et détonnante que leur célèbre créateur. Alors qu’il finit de dîner en compagnie de sa femme et de quelques amis, le petit groupe se prépare pour aller au cinéma. Migraineux, Salvador décide de rester chez lui, au calme. Attablé, son regard ère sur ces restes de repas. Jusqu’à ce que ce dernier rencontre et se perde dans la contemplation d’un camembert. Seul dans une assiette, victime malheureuse du soleil et de la chaleur ambiante, le camembert est mou, coulant, dégoulinant. Salvador n’hésite pas. Il court chercher son matériel : ainsi naissent les fameuses montres molles si précieuses dans l’œuvre du peintre.

Et que peuvent représenter ces montres molles à l’origine si éloignée de leur fonction première ? Ici, le peintre se concentre sur deux thèmes : le temps, et la mort 💀. Ces montres symbolisent le temps qui passent, inexorablement, contre toute attente, envers toute volonté. L’homme est perdant face à ce dernier. Le combat est inégal. Pour Dalì, le temps qui passe est une angoisse. Derrière, son paysage semble comme figé.

Désertique.

Mort. La montre orange, en bas à gauche du tableau, est dure contrairement aux autres. Elle ne vit pas pour autant, attaquée de dizaines de fourmis, une des peurs du peintre qui représente pour lui la putréfaction et la décomposition. Au centre du tableau, on reconnaît une figure d’un autre tableau de Dalì, le visage présent dans Le grand masturbateur.

Tout ici évoque le surréalisme dont Dalì se fait un des meilleurs représentants. ♥️

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon