• Le Club Des Lecteurs

Lundi, c'est musée ! : 8



« The hands resist him », William/Bill Stoneham, 1972.

👻😳😱


Nouvelle semaine, nouveau tableau, nouveau peintre, mais même thématique puisque cette dernière a l’air de vous avoir plu ! Octobre n’étant, en plus, pas encore terminé, continuons notre petit voyage artistique terrifiant... 👻 !

Avec cette peinture, je ne vous ménage pas. C’est sans aucun doute l’une des plus terrifiantes que je connaisse. D’ailleurs, comme moi, peut-être n’avez-vous même pas besoin de connaître son histoire pour sentir, déjà, des frissons vous parcourir le corps rien qu’à observer ces enfants terrifiants ?

Il faut avouer que ce garçon à l’aspect presque de cire, accompagné de sa poupée terrifiante aux yeux noirs, sont déjà, à eux seuls, un véritable cauchemar. Leur vision est terrifiante, tout simplement. Votre peur est encore contrôlable, mais c’est avant de remarquer toutes ces petites mains derrière eux, ces petites mains qui appuient contre cette vitre, qui viennent évoquer dans votre esprit les pires films d’horreur que vous puissiez connaître.

Ce qui a fait la renommée de ce tableau, c’est le mystère l’entourant. Une histoire véritablement digne d’Halloween 🎃.

Légende urbaine moderne, on connaît ce tableau comme le « tableau hanté d’eBay ». Oui, eBay, le même site que vous connaissez. Lorsque la peinture est mise en vente, l’annonce indique d’emblée que cette dernière est hantée. Un véritable scénario est brodé : ce tableau aurait été trouvé par un couple derrière une brasserie. D’abord étonnés qu’une œuvre d’une telle qualité se retrouve négligemment déposée, ils prennent la décision de rapporter le tableau chez eux. C’est à partir de ce moment là que les choses se gâtent. Le mal est fait. Le mal est entré. Les enfants du couple se comportent de manière étrange, comme habités d’une force extérieure... Quelques jours plus tard, leur petite fille âgée de 4 ans se réveille. Elle prétend que les enfants du tableau se sont battus dans sa chambre durant toute la nuit l’empêchant de trouver le sommeil... Le père, suspicieux, installe une caméra de surveillance et filme, quelques nuits plus tard, le petit garçon semblant vouloir sortir du tableau sous la menace de la petite fille. Ils décident de se séparer du tableau. L’annonce eBay est ensuite suivie d’une mise en garde, ainsi que des clichés des fameuses images de vidéo-surveillance (image que vous pouvez retrouver ci-dessous, je vous laisserais maître de décider de leur authenticité 😉).




S’en suivent de nombreux témoignages de personnes ayant subit des phénomènes étranges, inquiétants, paranormaux, rien qu’à la simple vision de ce tableau... Véritable tableau maudit ou victime d’un imaginaire collectif, la peinture jouit d’une notoriété certaine. Mis aux enchères avec une offre initiale de 199 dollars, la peinture sera finalement achetée 1025 dollars. L’acheteur contactera d’ailleurs l’artiste, lui rapportant toute l’histoire fantasmatique du tableau et sa surprise face à cela.

Bill Stoneham lui rappellera alors que le propriétaire de la galerie où le tableau était à l’origine exposée ainsi qu’un critique du Los Angeles Times sont eux véritablement morts quelques temps après avoir vu l’œuvre...

Une histoire qui fait froid dans le dos non ? Ça va toujours vous ? 👻

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon