• Le Club Des Lecteurs

Lundi, c'est musée ! : 9



« The anguished man », Artiste Inconnu, date inconnu.

💀😱👻


Est-ce que j’aime vous faire peur ? Oui, sans aucun doute 😈. Je vous rassure, je ne suis pas sereine non plus, et encore moins après avoir écrit cette chronique ! Je trouve les histoires de tableaux maudits ou hantés fascinantes, et plus que jamais, d’actualité 🎃. Allez, courage, Octobre est bientôt terminé... en attendant je vous présente The Anguished man ou l’homme maudit...


Un hurlement à vous déchirer la voix. Cette homme est en prise avec quelque chose de terrible, quelque chose qui lui donne cet aspect effrayant, presque inhumain. Le peintre, inconnu, aurait utilisé son propre sang mélangé aux pigments de couleur pour réaliser cette toile, avant de mystérieusement se donner la mort quelque temps plus tard. Du moins, c’est ce que dira l’une des amis de la grand-mère de Sean (finalement, l’était-elle vraiment ?) lorsqu’elle lui offrira ce tableau terrifiant. La grand-mère n’apprécie que très peu la toile, mais l’éducation et la politesse qui la distingue l’oblige à honorer ce cadeau qu’on lui fait. Elle décide malgré tout d’accrocher l’œuvre. Très vite, son cauchemar commence.

Elle entend des bruits.

Des bruits qu’elle ne connaît pas, qu’elle n’avait auparavant jamais entendu. Ils se font de plus en plus forts, de plus en plus présents. Et puis, il y a cette silhouette noire, elle est persuadée de la voir au bout des couloirs, derrière les meubles, avant que cette dernière ne disparaisse, comme démasquée dans ce mauvais rôle qu’elle se réserverait. Il n’y a aucun doute, pour la grand-mère, ce tableau est maudit. Elle décide de le remonter au grenier. Presque aussitôt, les phénomènes cessent. La maison retrouve sa sérénité et la paix qui l’habitait auparavant.

Plus jamais, jusqu’à son décès en 2010, cette peinture ne fera parler d’elle...

Avant qu’elle n’arrive entre les mains de Sean Robinson, son petit-fils, qui hérite du tableau. Il connaît l’histoire entourant l’œuvre, sa grand-mère lui en tant régulièrement parlé. Mais Sean n’y croit pas, pour lui, ses histoires ne sont que broutilles et pure imagination. Oui, le tableau n’est pas des plus joyeux, mais Sean est touché quelque part par ce personnage qui lui apparaît comme un homme torturé, tourmenté par ses propres démons. Mais rapidement, des bruits se font entendre dans la maison. Beaucoup moins clémente, la femme de Sean lui ordonne de le placer dans la cave. De nouveau, les phénomènes cessent. La famille retrouve sa tranquillité.

Quelques temps plus tard, par un concours de circonstance, Sean retombe sur ce tableau. Il trouve dommage qu’il reste dans la cave, vieillissant à l’abri des regards. Sean décide d’accrocher le tableau dans l’une des chambres d’amis, pièce où sa femme ne va jamais. Vous voyez la suite venir...?

Vous avez raison. Les bruits recommencent. Partout. Tout le temps. Les membres de la famille se sentent épiés, observés. Le chien refuse désormais de monter à l’étage où se trouve le tableau. Une nuit, Sean est persuadé de voir une ombre au pied de son lit. Peu de temps après, sa femme, partie se coucher avant lui, hurle de terreur dans son sommeil. Elle a vu quelqu’un, là, à côté d’elle ! Oui, elle en est sûr évidement ! Sean, plus intrigué qu’effrayé, partage l’histoire du tableau sur Internet. Très vite, de nombreux internautes sont eux aussi intrigués.

On lui conseille de poser une caméra en face de la peinture, et de la laisser tourner. Les images font froid dans le dos. Les bruits se font entendre, la porte de la chambre s’ouvre, se referme, sans raison. Un matin, l’un des fils de Sean tombe dans l’escalier. Heureusement, l’enfant n’est pas blessé, mais il parait retourné, perturbé depuis sa chute. Sean l’interroge, jusqu’à ce que son fils lui avoue, à demi-honteux, que quelqu’un l’a poussé dans l’escalier. Il en est sûr. Jusqu’à quand cela peut-il durer ?


Sean doit se montrer responsable, le tableau retourne l’endroit qu’il n’aurait jamais du quitter, le garage. Désormais, il y restera. De nombreux spécialistes et émissions de télévisions se sont intéressés à ce tableau, avouant qu’il dégageait quelque chose d’absolument terrifiant. Malgré les nombreuses propositions, Sean Robinson n’a jamais souhaité vendre son tableau.

Terrifiant non ? 👻

Et surtout, bonne nuit les amis 🤫🤭😝

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon