• Le Club Des Lecteurs

Rose bonbon, Nicolas Jones-Gorlin




ÂME SENSIBLE S’ABSTENIR

Ne vous fiez ni à ce titre, doucement édulcoré qui vous évoquera de la tendresse, ni à cette photo tirant vers un rose sucré. Ce bonbon là est des plus sombres. Écœurant. Dégoûtant. Gerbant.

C’est la première fois qu’un livre que je commande m’arrive emballé sous plastique, accompagné d’un petit feuillet d’avertissement.

« Ce livre n’est nullement un hommage ou une éloge à la pédopornographie ».

Le ton est donné. Rose bonbon est une plongée dans l’horreur. Une immersion dans la tête d’un pédophile. Écrit à la première personne, c’est le dégueulasse qui s’immisce dans les mots, dans nos pensées. Bienvenue en enfer. 165 pages à lire, estomac retourné. Aucune leçon n’est à tirer, le personnage lui-même n’en aura aucune. Simon évoluera et terminera comme la pire des ordures. Ne nous épargnant aucune de ces pulsions. Je termine cette lecture sans voix. Quel est le but de ce récit ? Si ce dernier est de choquer, à tout point de vu cela est réussi. Je ne pourrais pas dire que j’ai apprécié cette lecture, je l’ai détesté. Malgré tout je l’ai continué, terminé.

Si je dois retenir une seule chose de ce livre, c’est cette question qu’il m’amène à me poser et à vous poser : peut-on aujourd’hui écrire sur tout les sujets, de n’importe quel point de vu ?

Petit scandale littéraire (on le comprend aisément) à sa sortie en 2002, Rose bonbon est publié aux éditions @editions_gallimard

Et vous, est-ce qu’il y a des livres qui vous ont déjà profondément choqués ?

Tu veux recevoir toutes les infos ? Incris-toi à la newsletter ! 

© 2023 by Lovely Little Things. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon